jeudi 30 avril 2015

Il ne faut jamais dire : "Fontaine..."



















Les articles que j'ai plagiés quasiment mot pour mot et sans scrupules : 

 

17 commentaires:

  1. Ben, c'est pas vrai que c'est un phénomène moins commun que l'éjaculation masculine ?
    A part ça, si Moulinsart passe par ici, c'est la fin des haricots...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui certes, mais est-ce une raison pour en parler de cette façon ? ;)

      Supprimer
  2. Ah ce ton condescendant pour parler d'un aspect de la sexualité féminine... On ne s'en rend pas vraiment compte tant qu'on n'essaie pas l'inverse. Il faudrait tester sur d'autres sujets pour voir

    RépondreSupprimer
  3. Impressionnant. Par contre je sais pas si c'est fait exprès mais à un moment tu mets "s'avouent gênées" en parlant de garçons et après tu mets "elle", en parlant d'un garçon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, bien vu, j'ai laissé passer un "e" à "s'avouent gênées"... ! Ce n'est pas du tout fait exprès, c'est juste que je n'ai pas relu assez attentivement....Par contre le "elle", je ne vois pas où, mais c'est fort possible qu'il y ait d'autres coquilles ;)

      Supprimer
  4. Je crois que j'ai besoin d'une explication de texte là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'est-ce que tu n'as pas compris ?

      Supprimer
    2. Je ne vois pas où tu veux en venir, ce que tu veux vraiment dire. Est-ce que pour toi ce qu'on appelle éjaculation féminine c'est la même chose que l'éjaculation masculine ?
      Bien sûr, on en dit un tas de conneries, et une partie de ton inversion de texte est assez drôle. Mais ça ne fonctionne pas sur tous les propos. Et au final ça n'apprend rien à personne me semble-t-il.

      J'avais aimé ton billet sur le sexe féminin (son anatomie), mais je n'arrive pas à le retrouver. Celui-ci, il en apprenait aux hommes et à pas mal de femmes.

      Supprimer
  5. Merci pour l'inversion de cas, ça fait du bien à lire ! <3

    RépondreSupprimer
  6. Très bonne idée, cette inversion! Ca m'a bien fait rire (un peu jaune mais bon). :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien ri aussi en le faisant...mais jaune, c'est sûr... ;)

      Supprimer
  7. C'est un petit peu vache comme comparaison, j'trouve.
    Aussi, d'un point de vue linguistique, je trouve ça plutôt sain de parler au conditionnel quand on décrit un phénomène mal connu. ça laisse de la place à l'étude, à la recherche, ça évite de tout mettre dans des cases sans réfléchir.
    Et puis si les gens en parlent comme d'une curiosité, c'est que les gens sont curieux, qu'ils ont envie de savoir. Regarde, l'article wikipedia consacré à l'éjaculation masculine est consulté 18-20 fois par jour en moyenne. Celui sur l'éjaculation féminine c'est plus de 3000 fois par jour !

    Nan ?

    RépondreSupprimer
  8. Chouette !

    J'imagine que tu connais ce texte "si les hommes avaient leurs règles", ce post m'y fait penser : http://www.haverford.edu/psychology/ddavis/p109g/steinem.menstruate.html

    Bravo pour ce blog

    RépondreSupprimer
  9. oui c'est vraiment drôle, même si le sujet parle aussi d'inégalité...

    RépondreSupprimer
  10. J'ai beaucoup ri, jaune également.
    En lisant l'article et les commentaires par contre je pense que plusieurs personnes ne comprennent pas car elles ne savent pas en effet de quoi tu parles. Pour ma part si je n'avais pas connu le "phénomène" de mon côté j'aurais eu du mal à tout saisir.

    Un grand plaisir de visiter ce blog et de te faire connaître. Encore plus depuis que les posts mensuels sont nombreux!

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés, ils n'apparaîtront sur le blog qu'après validation.