vendredi 17 avril 2015

C'est dans ta tête















17 commentaires:

  1. Desole... Ma femme a aussi des crises de migraine; En francais malheureusement c'est le meme mot pour un mal de tete et pour une crise serieuse. Tu n'as pas mentione la perte de vision et le kaleidoscope, c'est aussi bien stressant ca. Bon courage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai parfois ce phénomène de kaleidoscope. La migraine vient toujours après. Je n'avais jamais fait le rapprochement, merci.

      Supprimer
    2. C'est pas le même mot en fait, les maux de tête simples ce sont des céphalées. C'est un abus de langage délétère :/

      Supprimer
  2. Ah ces douleurs qui ne se voient pas et qui sont constamment minimisées voire niées par ceux qui n'en souffrent pas... Je suis une angoissée chronique, avec ses propres effets, alors je comprends tellement chaque mot de cette note... On passe pour la chieuse, la capricieuse, la fragile qui veut pas faire d'effort, qui n'a pas assez de volonté... Celle qui ne cadre pas avec l'obligation actuelle d'être un gagnant toujours prêt à escalader des montagnes ! Oser montrer une faiblesse, bouh, quelle horreur, on fait certainement ça pour se faire plaindre... Comme si on aimait d'être mal, tiens !
    Merci pour cette note si juste. Et j'espère de tout cœur que ce nouveau médecin plus attentif va soulager cet énorme poids !

    RépondreSupprimer
  3. Hello, je ne suis pas médecin mais je pense que les migraines peuvent avoir origines différentes. Ma mère était migraineuse et les symptômes étaient similaires, c'était vraiment insupportable. Pour ma part j'ai un problème aux cervicales qui déclenche des maux de tête qui peuvent durer plusieurs jours, ça se ne soigne pas, mais un osthéo a réussi à me remettre les cervicales d'aplomb et ça va bcp mieux, je fais surtout attention à ne pas porter de sacs trop lourds et rester longtemps dans une mauvaise position (genre lire au lit) parce que je me "coince". Bref, tout ça pour dire que ce n'est pas marginal, qu'il n'y aucune honte à avoir, ni même à avoir à se justifier. C'est parfois difficile de le faire comprendre aux autres (imagine quand on ne vient pas au boulot à cause de règles trop douloureuses !!!), d'autant plus que si on creuse, tout le monde a un truc qui coince...il m'est arrivé pour ma part de remettre les gens à leur place assez sèchement (j'ai malheureusement d'autres pbs de santé plus graves) et ça les calme. c'est dommage, mais s'ils ne sont pas assez intelligents pour comprendre, ça ne sert à rien de se faire des noeuds au cerveau pour eux ! Bon courage en tous cas.
    Marie

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, je vous souhaite une solution. Juste pour l'argumentaire les migraines sont visibles à l'IRM.

    RépondreSupprimer
  5. Salut Julie,

    J'ai eu moi aussi des migraines, des vraies, de celles qui te prennent la moitié de la tête (souvent du même côté, d'ailleurs) et surtout de celles qui t'empêchent de vivre, en t'obligeant à te coucher dans le noir en attendant que "ça passe".

    Un seul médoc a marché : le triptan. Un nouveau truc (enfin pas si nouveau que ça, d'ailleurs). J'étais vaseuse juste après, mais oh miracle, oh joie sans nom, en une heure, plus rien, juste un peu cotonneuse de la tête.

    Et sinon, c'est vrai, la ménopause a tout arrangé ... mais ça, tu as le temps... :-)
    Et aussi le changement de vie, la campagne à la place de la ville.

    En tous cas, bon courage, et on croise les doigts !

    RépondreSupprimer
  6. C'est dans la tête, je l'avais jamais entendu celle-là! ^^ De même que le "c'est une maladie de femme" Mouharf !
    J'ai un pote qui est sujet aux migraines. Il doit rester enfermer prés d'une semaine dans le noir en attendant que ça passe. (Et au passage c'est le gros métalleux barbu-chevelu viril toussa par excellence XD! ). Ahlala, les clichés ont la vie dure!

    J'espère que ta rééducation portera ses fruits ;)

    RépondreSupprimer
  7. Si ça ne marche pas (mais je te le souhaite) : va voir un vrai chirurgien dentiste. Demande dentiste + migraine à google.

    RépondreSupprimer
  8. Je me retrouve tellement dans ce post ! C'est vrai que le pire avec cette maladie, c'est de subir son manque de crédibilité et d'en être au point d'inventer une excuse pour pas passer pour la meuf toujours reloue avec ses migraines U.U

    Pour ma part je te conseille de tester les fleurs de Bach, le traitement est fait sur mesure selon les circonstances de tes maux de tête et migraines.
    J'ai fais ça 2 mois et j'ai enfin eu du répit, genre je pouvais programmer des sorties en étant sûre de pouvoir m'y rendre ! Une grande première xD

    Bon après si c'est une maladie de femme, on peut facilement s'en débarrasser en se faisant greffer un pénis non ?

    RépondreSupprimer
  9. Contrairement à ce que quelqu'un dit plus haut, "migraines" et "maux de tête" ne sont pas la même chose. Même si on peut avoir des maux de têtes terribles qui obligent à aller se coucher.
    La migraine, à part le fait qu'elle touche aussi les hommes, est victime des mêmes préjugés et de la même méconnaissance que les règles douloureuses (à ne pas confondre avec le syndrome prémenstruel). Et ne parlons pas de la fibromyalgie.
    Je ne vais pas en faire une tartine, mais je ne souhaite à personne de connaître ces maux qu'on catalogue comme "faiblesses", "symptômes de dépression" et que sais-je encore.
    Je te souhaite très fort une amélioration.

    PS : t'es jolie avec les cheveux "courts" :-)

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour tous ces encouragements et conseils :) Pour le moment la rééducation fonctionne, il semble que ce soit bien de là que vient le problème. Et j'ai aussi mobilisé ma dentiste, car en effet beaucoup de migraines proviennent de problèmes de bruxisme (le fait de serrer ou grincer des dents). En effet migraines et maux de têtes ne sont pas la même chose, et on utilise le mot "migraine" pour désigner des problèmes et des causes différentes. J'espère d'ailleurs que mon post n'est pas trop confusant, car a priori dans mon cas il ne s'agit pas de "vraies migraines", même si les effets sont très semblables...En tout cas, à celles et ceux qui en souffrent, ne pas se décourager et explorer différentes pistes pour trouver comment soulager ce problème parfois très handicapant !

    RépondreSupprimer
  11. Je trouve ça toujours détestable quand les gens croient pouvoir juger la douleur d'une personne. C'est quelque chose de très subjectif, la douleur, sinon tout le monde aurait mal pour les mêmes raisons - et ça tout le monde est d'accord pour dire que ce n'est pas le cas. L'un dira que l'aiguille du tatoueur ou une prise de sang, c'est la pire des douleurs, d'autre ça sera les maux de tête.

    RépondreSupprimer
  12. Merci :-) Cette note est vraiment pratique pour faire passer le message autour de moi.
    Même ressenti pour quasi tout (les sorties annulées, le fait de ne pas pouvoir travailler ou juste suivre son planning, les remarques, les conseils et remèdes basiques comme si on n'avait jamais essayé l'aspirine et le gramme de codéine, ou stopper le chocolat ou le lait ou autre chose ...) J'ai par contre la chance de ne pas vomir (nausées 'seulement') et de pouvoir parler un minimum (sauf dans les épisodes où je perds mes mots ... )Et, ah oui, je deviens hypergraphe, donc je suis obligée de remettre à plus tard les mails notamment sous peine de découvrir plus tard que c'est plein de bêtises ou qu'il manque des mots ou que j'en ai mis un pour un autre :-/) Bref encore merci, comme on dit un dessin vaut mieux qu'un long discours : c'est bien vrai :) Et formidable d'avoir trouvé la bonne solution pour avoir moins de crises :)

    RépondreSupprimer
  13. Je tombe sur ce strip que maintenant et je suis aussi sujet à de fortes migraines.
    Cela a donné quoi votre rééducation posturale ?
    J’ai jamais trouvé de solution, malgré les divers médecins que j'ai consulté.
    Et puis je suis un mec donc je peux toujours attendre la ménopause ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La rééducation posturale n'a pas donné de grands résultats à long terme malheureusement ... je me suis enthousiasmée un peu vite, tant j'avais envie de trouver une solution ! En revanche un changement important d'alimentation (plus de gluten, plus de sucres, beaucoup de légumes verts) a bien réduit la fréquence et l'intensité des crises. C'est peut-être une piste à explorer. Je te conseille de lire "En finir avec la migraine", de Josh Turknett : ce qu'il préconise en termes de régime n'est pas facile à mettre en place, mais ça semble fonctionner... (pour moi en tout cas !) Bon courage, j'espère que tu trouveras des solutions ! Je crois qu'il ne faut pas hésiter à explorer plusieurs pistes, c'est long et parfois décourageant, mais on peut finir par trouver ;)

      Supprimer

Les commentaires sont modérés, ils n'apparaîtront sur le blog qu'après validation.